Devenir chauffeur VTC

Devenir chauffeur VTC

CRÉATION DE SOCIÉTÉ

Création d'une entreprise de chauffeur VTC

  • Rédaction des documents juridiques (M0, acte de nomination du premier dirigeant, etc)
  • Publication de l'annonce légale
  • Enregistrement auprès du greffe

Ils parlent de Nous

Sud Ouest
Bfm Business
Les Echos
La tribune bordeaux

Le Droit enfin facile d'accès :

1

Trouvez votre
opération juridique

2

Posez vos questions
en ligne

3

Remplissez un
court questionnaire

4

Document juridique
automatiquement créé

5

Nos juristes
s'occupent de tout!

6

Vos documents juridiques
sont prêts

1

Trouvez votre
opération juridique

2

Posez vos questions
en ligne

3

Remplissez un
court questionnaire

4

Document juridique
automatiquement créé

5

Nos juristes
s'occupent de tout!

6

Vos documents juridiques
sont prêts

Les Avantages de LegalVision :

Un document créé
en moins de 10 min

Questions - Réponses

Outre la création d'une entreprise, devenir chauffeur VTC impliquera de s'affranchir de quelques obligations. Ces étapes devront être respectées avant de pouvoir exercer la profession en toute légalité.

Ainsi, l'entrepreneur souhaitant exercer une activité de chauffeur VTC devra :

  • Répondre à une exigence d'honorabilité ;
  • Répondre à l'exigence de capacité professionnelle, laquelle est délivrée suivre à un examen ;
  • Disposer du financement nécessaire à l'exercice d'une activité de VTC, soit 1.500€ pour un véhicule unique de moins de neuf places ;
  • Créer une entreprise ou une société en France.

Une fois ces points vérifiés, l'entrepreneur pourra demander son inscription au registre VTC.

Les autorisations nécessaires à l'exercice de la profession de chauffeur VTC ne pourront être délivrées qu'une fois que l'entrepreneur aura passé une formation VTC. Cette formation sera dispensée par un centre de formation, et se conclura par la tenue d'un examen écrit. Le candidat à l'activité de VTC devra impérativement obtenir la moyenne à cet examen s'il veut prétendre exercer son activité en toute légalité.

La carte professionnelle ne sera délivrée qu'aux entrepreneurs ayant validé leur formation VTC.

Si vous souhaitez exercer votre activité seul, il vous est possible d'opter pour le statut d'entrepreneur individuel. Si vos bénéfices restent inférieurs aux seuils légaux, il est possible d'opter pour le régime de la micro-entreprise. Outre le statut d'entreprise individuelle, il vous est possible de créer seul une EURL ou une SASU, ces statuts vous permettant de protéger votre patrimoine personnel tout en admettant un mode de fonctionnement proche de l'entreprise individuelle. Opter pour le statut de SASU ou d'EURL vous permettra également, dans le futur, de vous associer.

Les statuts de SAS et de SARL peuvent également se révéler adaptés si vous souhaitez créer votre entreprise de VTC à plusieurs.

De nombreuses formes juridiques sont accessibles à l'entrepreneur souhaitant exercer une activité de VTC. Néanmoins, il est commun de créer une société, notamment une SASU. Ce choix impliquera de s'acquitter de frais obligatoires.

Il faudra prévoir :

  • 118€ HT pour la publication d'une annonce légale de création de société ;
  • 39,42€ de frais de greffe.

En passant par les services de LegalVision pour créer une société, il vous sera facturé 139€ HT de frais de formaliste. Pour ce prix, LegalVision s'engage à rédiger tous les documents nécessaires à la création de votre société, à assurer la publication d'une annonce légale, ainsi qu'à assurer le dépôt et le suivi de votre dossier auprès du greffe.

Au total, créer votre société vous reviendrait à 347,82€ TTC, dont 41,40€ de TVA récupérable.

Ces avis sont certefiés pas B-REPUTATION

Plus de 3000 entrepreneurs ont réalisé leurs formalités juridiques sur LegalVision.fr

Les Juristes LegalVision

Nos juristes vous répondent
avec le sourire depuis Bordeaux

Besoin d'un Conseil ?

Devenir chauffeur VTC

Parlez avec nos partenaires
pour un prix abordable